Depuis septembre 2016, à Descartes comme dans tous les collèges, nous mettons en œuvre la réforme du collège !

Nous avons soigneusement lu, réfléchi sur les textes, pour bien comprendre l’esprit de la réforme et les changements qu’elle apporte : cela représente plusieurs mois de travail et de nombreuses réunions des équipes du Lycée DESCARTES.

Voici les principales conséquences de cette réforme du collège pour l’avenir de vos enfants :

Vos enfants auront un horaire hebdomadaire au collège allégé.

Les programmes, donc les notions que les collégiens apprendront, changent.

 

Ces programmes sont désormais construits par cycles et non plus par classes : les programmes de Français du cycle 3, par exemple, concernent tout à la fois les classes de CM1, CM2 et 6: ce sont les équipes du  Lycée DESCARTES qui vont construire les progressions, identifier les compétences à traiter…

Cette réforme de l’école et du collège est une chance pour les élèves et les équipes d’enseignants qui vont encore amplifier le travail interdisciplinaire, construire ensemble des projets, être toujours plus efficaces.

Les collégiens commencent l’apprentissage d’une seconde langue vivante (espagnol ou chinois) en 5ème, au lieu de la 4ème aujourd’hui, le khmer étant enseigné dès la 6ème.

Une partie des cours auquel nos enfants participeront sera enseignée différemment :

  • soit sous forme de projets concrets, appelés les EPI, à partir de la 5ème
  • soit sous forme d’accompagnement personnalisé, de la 6ème à la 3ème

 

Toutes les classes bénéficient de temps d’accompagnement personnalisé. Il s’agit de travailler différemment, chacun à son rythme. Ce résumé, très court, est nécessairement incomplet… il n’est que destiné à vous donner un aperçu des modalités de fonctionnement du collège.

 

Quels enjeux pour le collège ?

Le collégien va progressivement développer ses savoirs et ses compétences pour se confronter à son premier examen, le diplôme national du brevet, mais surtout construire son parcours futur de lycéen.

Entrer en 6ème, c’est être un futur bachelier !

 

Contrôle des connaissances

Pour vérifier que les élèves ont acquis les connaissances exigées, les professeurs sont amenés à faire des contrôles écrits et oraux pendant les heures de cours et donnent du travail personnel à faire à la maison (des devoirs, des exercices et des leçons à apprendre).

 

Depuis la rentrée 2016, il n’y a plus de notes de la 6ème à la 3ème au Lycée DESCARTES: les élèves sont évalués sur leur maîtrise des compétences, issues du Socle Commun des compétences.

Chaque fin de trimestre, un conseil de classe réunit tous les professeurs, le principal ou le principal adjoint, le conseiller principal d’éducation, les délégués des élèves et délégués des parents pour évaluer collectivement le travail des élèves.

 

Ce qui change par rapport à l’école primaire : APPRENDRE A APPRENDRE ET A S’ORGANISER.

Il n’est pas facile pour un enfant ou pour ses parents d’aborder le collège : l’emploi du temps y est compliqué, le nombre d’enseignants et des méthodes nouvelles peuvent dérouter.

C’est la raison pour laquelle la réforme renforce la place de l’accompagnement personnalisé, présent de la 6ème à la troisième

 

Quelques règles de bon sens pour finir:

  • L’autonomie se construit tout au long de la scolarité au collège et est rarement acquise à l’entrée en 6ème
  • Apprendre à s’organiser et faire le travail de la semaine à l’avance : au collège, certains travaux sont donnés plusieurs jours à l’avance : c’est pour que l’élève ait le temps de s’organiser
  • Apprendre la leçon avant de commencer les devoirs. Faire ses devoirs en s’aidant de la leçon et du livre.
  • Apprendre à ranger ses documents dans le classeur ou à les coller dans les cahiers.
  • Préparer le cartable en fonction de l’emploi du temps après avoir fait son travail (et ne pas transporter tous les cours et tous les livres de la semaine en permanence, par peur d’en oublier) : Il paraît que dans un placard du 4ème étage, il y a le squelette d’un élève de 6ème qui n’a pas survécu au poids de son cartable