Conseils pour un été LFRD

Lycée

Comment réviser pendant les vacances d’été ?

Tes années de lycée sont importantes. Il faut aussi que tu te reposes et que tu profites de tes vacances pour arriver en forme à la rentrée en septembre. Mais tu dois aussi réviser pour ne pas oublier les connaissances ce que tu as acquises pendant l’année.

Alors comment faire ?

Se reposer

Il est important que tu te laisses un mois pendant lequel tu profites de tes vacances, pendant lequel tu te reposes.

Cette période va te permettre de réaliser quels cours tu as bien retenu, ceux que tu as oubliés ou que tu n’as pas compris. Pour que ces semaines de repos te soient bénéfiques, il faut que tu les délimites à l’avance. De cette manière, tu ne culpabiliseras donc pas de ne pas travailler puisque tu l’auras prévu.

Reprendre graduellement, s’organiser

Au mois d’août, pas besoin de travailler six heures par jour pour arriver prêt à la rentrée. Le point crucial est de s’organiser.

Nous te conseillons de faire, matière par matière, une liste des chapitres que tu as identifiés comme étant prioritaires. Tu notes à côté le nombre d’heures de révisions que cela devrait te prendre. Ensuite, tu écris un planning où tu écris à quel moment quoi travailler. Avec cette méthode, tu peux réellement profiter des moments où tu ne travailles pas car tu ne penses pas au travail, tu sais que tout sera fait dans les temps. Ce sentiment est très agréable et permet de mieux profiter de son été !

Attention à ne pas te faire un planning trop rempli, tu risques de ne pas le tenir et d’être frustré. C’est mieux de faire peu mais de faire bien.

Travailler 3-4h pendant trois jours par semaine, c’est suffisant pour la majorité des lycéens !

Reprendre le rythme

La dernière semaine d’août, tu peux réviser un peu plus, par exemple tous les matins.

Lors de cette semaine, il est aussi important que tu commences à remettre un réveil si ce n’était pas le cas avant. Pas besoin de te lever à 6h, mais essaie de te coucher plus tôt et de te réveiller plus tôt que pendant les dernières semaines. Cela va te permettre de reprendre progressivement un rythme sain et de ne pas arriver trop décalé en septembre.

Vos professeurs vous recommandent les lectures suivantes pendant l’été.

Pour les futurs élèves de Seconde



  • Arthur Rimbaud: Cahiers de Douai
  • Paul Verlaine: Romances sans paroles
  • Guillaume Apollinaire: Alcools, Calligrammes, Poèmes à Lou
  • Charles Baudelaire: Le Spleen de Paris, Les Fleurs du Mal
  • Robert Desnos: Corps et Biens
  • Louis Aragon: Les Yeux d’Elsa
  • Francis Ponge: Pièces, Le Parti pris des choses

Les professeurs de seconde vous demandent d’avoir lu pour la rentrée le roman de Guy de Maupassant : Pierre et Jean. Cette lecture est indispensable pour bien commencer l’année de seconde.

Voici en outre quelques propositions pour des lectures complémentaires facultatives susceptibles d’enrichir votre culture personnelle. Nous vous demandons d’en choisir deux.

Théâtre

  • Molière : L’École des femmes, Le Malade imaginaire, Tartuffe, Le Misanthrope.
  • Corneille : Le Cid, Cinna, Le Menteur.
  • Racine : Phèdre, Bérénice, Iphigénie.
  • Marivaux : Le jeu de l’amour et du hasard, Les Fausses Confidences, L’île des esclaves.
  • Edmond Rostand : Cyrano de Bergerac.
  • Yasmina Reza : Le dieu du carnage, Art.
  • Jean-Paul Sartre : Huis-clos.
  • Albert Camus : Caligula.
  • Nathalie Azoulay : Titus n’aimait pas Bérénice (Roman sur Racine).
  • Sorj Chalandon : Le quatrième mur (Récit sur le théâtre).

Roman

  • Victor Hugo : L’Homme qui rit, Les Misérables.
  • Émile Zola : La Bête humaine, Au Bonheur des dames, Le Ventre de Paris.
  • Stendhal : Le Rouge et le Noir.
  • Gustave Flaubert : L’Éducation sentimentale.
  • Honoré de Balzac : Eugénie Grandet, Le Père Goriot.

Poésie

  • Ronsard : Les Amours.
  • Du Bellay : Les Regrets.

Argumentation / Littérature d’idée

  • La Fontaine : Fables.
  • Voltaire : Candide, L’Ingénu, Micromégas, Zadig.

Pour les futurs élèves de premières 



Chers élèves, chers parents,

Les professeurs de première demandent aux élèves passant en classe de première de faire la lecture suivante pendant l’été :

Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (télécharger le pdf)

Activités complémentaires recommandées :

  • Faire au moins deux lectures dans la bibliographie jointe
  • Choisir deux extraits dans un roman et deux extraits dans une pièce de théâtre étudiés en seconde (hors incipit et scène d’exposition); être capable de présenter ces extraits à l’écrit ou à l’oral (situation dans l’œuvre, intérêt personnel pour ce passage, thème abordé…)
  • Revoir les points de grammaire suivants : rapports entre les propositions et la proposition subordonnée relative

La première lecture vise une œuvre intégrale au programme de la classe de première et les activités complémentaires sont essentielles pour aborder la rentrée dans de bonnes conditions.

Nous vous souhaitons de très bonnes vacances.

Les professeurs de lettres de première

ROMAN

Lecture Obligatoire 

Cliquez sur l’image pour accéder au livre en pdf

https://drive.google.com/open?id=18f_U9EDuTK0mG662HL3GMkT4vCewU84m&usp=drive_fs

THÉÂTRE

  • Marivaux : Le Jeu de l’amour et du hasard. Les Acteurs de bonne foi. La Colonie. L’Ile des esclaves.
  • Yasmina Reza : Le Dieu du carnage.
  • Jean-Paul Sartre : Huis-clos.
  • Albert Camus : Les Justes, Caligula

ROMAN

  • Victor Hugo: L’Homme qui rit, Les Misérables
  • Colette: Le Blé en herbe
  • Stefan Zweig: Toute nouvelle
  • Françoise Sagan: Bonjour tristesse, Les faux-fuyants, Un certain sourire
  • Emmanuel Carrère: L’Adversaire
  • Amélie Nothomb: Stupeur et tremblements
  • Philippe Claudel: La petite fille de Monsieur Linh
  • Maylis de Kerangal: Réparer les vivants, Naissance d’un pont
  • Delphine de Vigan: D’après une histoire vraie, Rien ne s’oppose à la nuit, No et moi
  • Romain Gary: La Vie devant soi, Chien blanc
  • Sylvie Germain: Magnus, Le Livre des nuits
  • Olivier Bleys: Pastel
  • Alice Ferney: Grâce et Dénuement, La Conversation amoureuse
  • Nancy Huston: Lignes de Failles
  • Jean-Michel Guenassia: Le cercle des incorrigibles optimistes
  • Jean-Paul Dubois: Une vie française, Le cas Sneijder
  • Andreï Makine: Le testament français
  • Laurent Gaudé: La Mort du Roi Tsongor, Le soleil des Scorta, La porte des Enfers
  • Carole Martinez: Le Cœur Cousu, Le Domaine des murmures
  • Haruki Murakami: Au sud de la frontière, A l’ouest du soleil, Kafka sur le rivage
  • Carlos Ruiz Zafon: L’ombre du Vent
  • Patrick Modiano: Pedigree, La Place de l’étoile
  • Jean-Claude Grumberg: La plus précieuse des marchandises
  • Nathalie Azoulay: Titus n’aimait pas Bérénice [Roman sur Racine et la passion amoureuse]
  • Sorj Chalandon: Le quatrième mur [Récit sur le théâtre]

POÉSIE

Humanités, littérature et philosophie – Classe de première

Conseils de lectures pour le cours de lettres – Madame Jadot

Vous n’aurez pas de manuel, mais il en existe que vous pouvez consulter au CDI

  • manuel Nathan
  • manuel Hachette éducation

Des anthologies correspondant aux deux objets d’étude – les pouvoirs de la parole et les représentations du monde – existent dans la collection étonnants classiques chez Flammarion. Le CDI a des exemplaires que vous pouvez emprunter.

Les pouvoirs de la parole

Pour aborder le premier objet d’étude les pouvoirs de la parole au premier semestre, vous lirez ou regarderez une des pièces suivantes au choix :

La pièce de théâtre Les Fausses Confidences de Marivaux (1737) ou la mise en scène de Didier Bezace de 2010. Comment tombe-t-on amoureux ? Comment savoir si l’argent ou l’amour domine dans une relation amoureuse ?

La pièce de théâtre Dom Juan de Molière (1682) ou la mise en scène de Daniel Mesguich de 2022.

Qu’est-ce qu’être un libertin ? Comment séduire et manipuler ? Peut-on s’affranchir de tout cadre, de toute norme ?

Voici quelques suggestions supplémentaires pour explorer en avance le premier objet d’étude sur les pouvoirs de la parole :

  • La comédie de Pierre Corneille, Le Menteur (1640) : Dorante ment pour séduire et se retrouve mêlé à de nombreux quiproquos.
  • Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac (1890) : L’adaptation cinématographique de la pièce par J.P. Rappeneau est intéressante. La pièce explore les pouvoirs séducteurs de la parole.
  • La lettre ouverte d’Émile Zola, “J’accuse” (1898) : Il prend publiquement la défense de Dreyfus.
  • Christophe Boutin, Les grands discours du XXe siècle (2009) : Exemples de chefs-d’œuvre de rhétorique au XXe et XXIe siècles.

Ces lectures devraient enrichir votre compréhension des différentes facettes et utilisations de la parole comme outil de persuasion et d’expression.

Les représentations du monde

Pour aborder le deuxième objet d’étude les représentations du monde au deuxième semestre, vous pouvez faire une des lectures suivantes au choix :

Le récit de voyage écrit par Jean de Léry, Histoire d’un voyage en la terre du Brésil 1578

Le récit de voyage de Nicolas Bouvier, L’usage du monde 1963

Au plaisir de vous retrouver après les vacances estivales.

Sandrine Jadot

Humanités, littérature et philosophie – Classe de première

Conseils de lectures pour le cours de philosophie – M. Beigbeder



Les pouvoirs de la parole

Vous lirez pendant l’été ce petit livre :

Arthur Schopenhauer, L’art d’avoir toujours raison, traduction D. Miermont, éditions Mille et une nuits (2€)

Que signifie avoir raison ?
Est-ce toujours la vérité qui gagne ? Peut-on faire triompher n’importe quelle cause en sachant bien parler ? Quels sont les stratagèmes qui permettent de l’emporter ?

Vous pouvez également découvrir l’un de ces deux dialogues philosophiques de Platon :

Platon, Gorgias, trad. Monique Canto- Sperber, GF

Le dialogue porte sur l’art de persuader : d’où vient le pouvoir que semblent avoir les orateurs sur l’esprit de ceux qui les écoutent ?

Platon, Phèdre, trad. Luc Brisson, GF

Par une belle journée d’été, Socrate et Lysias discutent allongés dans l’herbe à l’ombre d’un platane. Qu’est-ce que bien parler ? Qu’est-ce que la beauté ? Qu’est-ce que l’amour ?

Les représentations du monde

Michel de Montaigne, Essais : Des Cannibales (I, 31)

Une exploration des mœurs des peuples Amérindiens, alors qualifiés de sauvages ou barbares, ainsi que de celles des colons Européens. Le vrai barbare est-il celui que l’on croit ?
Cet essai sera étudié au deuxième semestre.

Denis Diderot, Supplément au voyage de Bougainville

Un dialogue philosophique qui dépeint une société tahitienne utopique, pour remettre en question les principes des sociétés européennes. Les normes culturelles sont-elles contre-nature ?

Claude Lévi-Strauss, Race et histoire

Une réflexion sur la diversité culturelle. Peut-on juger les différentes civilisations humaines ? Les cultures peuvent-elles évoluer, peuvent-elles progresser ? Peuvent-elles échanger entre elles ?

Films

Ridicule, film de Patrice Leconte (1996)

« Dans ce monde (c’est-à-dire à la cour du Roi), un vice n’est rien, mais un ridicule tue. » Un jeune baron humaniste, qui veut veut obtenir une aide pour les familles qui vivent sur ses terres, cherche à être remarqué par le Roi. Pourra-t-il, par sa répartie et son bel esprit, arriver à ses fins ?

Le Brio, film d’Yvan Attal (2017)

Un professeur d’abord méprisant et provocateur est obligé d’entraîner une jeune fille de banlieue défavorisée pour qu’elle participe à un prestigieux concours d’éloquence.

La Controverse de Valladolid, téléfilm de Jean-Daniel Verhaeghe d’après la pièce et le scénario de Jean-Claude Carrière (1992)

Après la conquête de l’Amérique qui a décimé les peuples amérindiens, la couronne d’Espagne demande que se tienne un débat : les actes des colons sont-ils justifiés ? Les indigènes ont-ils une âme ? Sont-ils nos égaux ?

Bonnes vacances et à l’année prochaine !

Julien Beigbeder

Humanités, littérature et philosophie – Classe de terminale

Conseils de lectures pour le cours de lettres – Madame Jadot



Vous n’aurez pas de manuel, mais il en existe que vous pouvez consulter au CDI

  • manuel Nathan
  • manuel Hachette éducation

Des anthologies correspondant aux deux objets d’étude – la recherche de soi et l’humanité en question – existent dans la collection étonnants classiques chez Flammarion. Le CDI a des exemplaires que vous pouvez emprunter.

La recherche de soi



1er objet d’étude – la recherche de soi au premier semestre – : je vous demande de lire au choix :



Le roman épistolaire de Goethe, les Souffrances du jeune Werther (1774) : histoire d’un amour passionnel entre Werther et Charlotte, déjà fiancée à un autre homme

Le roman de Balzac, Le lys dans la vallée (1836) : histoire d’un amour profond et platonique entre Félix de Vandenesse et Henriette de Mortsauf, femme mariée

Voici quelques suggestions supplémentaires pour explorer les réflexions associées au premier objet d’étude :

  • La nouvelle de Stefan Zweig La Peur (1920) : Irène trompe son mari. Une femme la voit sortir de chez son amant. Alors Irène vit dans la peur.
  • La nouvelle fantastique de Guy de Maupassant Le Horla (1886) : le protagoniste, aussi narrateur du récit, se sent poursuivi par une créature fantastique.
  • Le récit autobiographique d’Annie Ernaux La Place (1983) : elle raconte le lien à son père, son admiration et leurs différends, leurs malentendus et le poids du milieu social.
  • Le récit autobiographique de Nathalie Sarraute Enfance (1983) : sous la forme d’un dialogue avec elle-même, elle raconte ses onze premières années ; elle analyse son lien à ses parents divorcés.
  • Le recueil de poésies en prose d’Henri Michaux Plume (1930 puis 1963) : Plume semble ne pas avoir de véritable volonté. Le recueil explore la question de l’identité de manière poétique et humoristique.
  • Le court roman de Franz Kafka La Métamorphose (1915) : Gregor Samsa, représentant de commerce vivant chez ses parents, se réveille un matin métamorphosé en gros insecte. Quelles vont être les conséquences d’un tel changement ?

Quelques films en lien avec la recherche de soi :

  • Wim Wenders, Les Ailes du désir (1987) : un ange renonce au paradis par amour pour une femme. Les anges donnent accès aux pensées intérieures des hommes et à leur réflexion identitaire. Insensibles, les anges observent la sensibilité des hommes.
  • Nicholas Ray, La Fureur de vivre (1955) : un adolescent de 17 ans se rend ivre et se retrouve au poste de police. Sans véritable autorité parentale, il se bat, se lance dans des combats avec une bande et se retrouve en fuite.
  • Xavier Dolan, Mommy (2014) : Diane a la garde de son fils, Steve, adolescent violent, qui vient d’être expulsé d’un centre de rééducation pour mineurs souffrant de troubles psychiques car il a mis le feu. Il s’agit de voir comment la mère et une voisine pourront aider Steve à se reconstruire.
  • Cédric Klapisch, Paris (2008) : Pierre a une grave maladie et a besoin d’une transplantation cardiaque ; il pense qu’il va mourir. Cet état lui donne un autre regard sur la vie et sur la vie des autres qu’il observe.

L’humanité en question



  • Le témoignage autobiographique Si c’est un homme de Primo Levi, 1947 : Primo Levi raconte sa survie dans le camp d’Auschwitz.
  • Le roman Voyage au bout de la nuit de Ferdinand Céline, 1932 : le protagoniste Bardamu raconte son expérience de la Première Guerre mondiale, du colonialisme, du monde du travail et des États-Unis dans les années 1930.
  • Le roman autobiographique À la ligne de Joseph Ponthus, 2019 : l’écriture entre poésie et journal intime retrace l’expérience du travail ouvrier à l’usine, dans une conserverie de poisson.

Au plaisir de vous retrouver après les vacances estivales.

Sandrine Jadot

Vous n’aurez pas de manuel en lettres. Mais vous pouvez feuilleter les anthologies correspondant aux deux objets d’étude : la recherche de soi et l’humanité en question dans la collection étonnants classiques chez Flammarion. Le CDI recevra à la rentrée des exemplaires que vous pourrez emprunter.

Pour aborder la recherche de soi au premier semestre, je recommande de lire le roman épistolaire de Goethe, les Souffrances du jeune Werther.

Voici quelques suggestions supplémentaires si vous voulez explorer en avance le premier objet d’étude :

  •  la nouvelle de Stefan Zweig “La Peur”
  • la nouvelle de Ivan Tourgueniev “Premier amour”
  • la nouvelle de Guy de Maupassant “Le Horla”
  • le recueil de poésies d’Henri Michaux, Plume
  • le roman de Franz Kafka La Métamorphose

Pour aborder l’humanité en question au deuxième semestre, vous pouvez lire Si c’est un homme de Primo Levi ou Voyage au bout de la nuit de Ferdinand Céline.



Quelques films en lien avec  la recherche de soi  :

  • Wenders, Les Ailes du désir
  • Ray, La fureur de vivre
  • Dolan, Mommy
  • Klapisch, Paris 
  • Daldry, The Hours

Au plaisir de vous retrouver après les vacances estivales.

Sandrine Jadot



La philosophie en terminale – quelques conseils de lecture

De Julien Beigbeder

Il n’y a pas de manuel obligatoire non plus. Les supports et les textes étudiés vous seront fournis pendant l’année. Cependant, pour vous préparer à l’année de philosophie, il est recommandé de découvrir pendant l’été l’une des œuvres ci-dessous. 

Je vous recommande en priorité ce petit livre de Thomas Nagel, qui présente des problèmes philosophiques en s’adressant à des débutants :

  • Thomas NAGEL, Qu’est-ce que tout cela veut dire ? : Une très brève introduction à la philosophie 

Vous pouvez également découvrir l’un des ouvrages ci-dessous. L’achat n’est pas obligatoire ; tous ces livres sont au CDI du lycée. 

  • La philosophie de A à Z, collectif, Hatier (un dictionnaire pratique à utiliser)
  • BLED philosophie, Hachette (ce n’est pas un dictionnaire mais plutôt des fiches détaillées sur les notions et sur les auteurs)
  • Penser par soi-même, Michel Tozzi (exercices sur la démarche philosophique)

Voici quelques œuvres qui permettent d’explorer des questions philosophiques. Vous pouvez choisir celle qui correspond le mieux à vos centres d’intérêt.

Bonnes lectures et à l’année prochaine !

M. Beigbeder

Voici quelques suggestions d’œuvres littéraires et philosophiques qui pourraient introduire à une réflexion philosophique :

  1. Des œuvres littéraires :
    • MOLIÈRE, Dom Juan (le désir et sa signification métaphysique)
    • VOLTAIRE, contes philosophiques (Zadig, Candide, ou Micromégas)
    • George ORWELL, 1984 ; La ferme des animaux (pouvoir totalitaire, liberté de pensée)
    • Les nouvelles de Philip K. DICK (science-fiction), notamment Blade Runner (Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?)
    • Jean-Paul SARTRE, La nausée ; Huis clos (pour découvrir la pensée existentialiste)
    • Michel TOURNIER, Vendredi ou les limbes du Pacifique (un monde sans autrui est-il possible ?)
    • Albert CAMUS, La chute ; L’Étranger (pour découvrir une philosophie de l’absurde)
    • BORGES, notamment L’Aleph (réflexion sur le fini et l’infini)
    • VERCORS, Les animaux dénaturés (la frontière entre animalité et humanité)
  2. Des sciences humaines (sociologie, ethnologie, psychologie…) :
    • Lucien MALSON, Les enfants sauvages (analyse des témoignages sur les enfants trouvés dans la nature sans présence d’un milieu humain)
    • Claude LEVI-STRAUSS, Race et histoire (sur la diversité des cultures)
    • Mircea ELIADE, Le sacré et le profane (sur les cultures et les religions)
    • Sigmund FREUD, Cinq leçons de psychanalyse (sur l’inconscient)
  3. Quelques œuvres de philosophie au sens strict :
    • PLATON, Apologie de Socrate (comment le sage peut-il être condamné à mort ?)
    • PLATON, Gorgias (langage, vérité et justice) ; Le Banquet (sur Eros, le désir amoureux)
    • EPICURE, Lettre à Ménécée (qu’est-ce que la vie bonne ? la conception épicurienne)
    • EPICTÈTE, Manuel (qu’est-ce que la vie bonne ? la conception stoïcienne)
    • René DESCARTES, Discours de la méthode (refondation de nos connaissances)
    • Blaise PASCAL, Pensées (notamment sur le divertissement)
    • Jean-Jacques ROUSSEAU, Du contrat social (une autorité politique peut-elle être légitime ?)
    • Emmanuel KANT, Qu’est-ce que les Lumières ? (sur la liberté de penser) ; Fondements de la métaphysique des mœurs (sur la morale)
    • G.W.F. HEGEL, La raison dans l’histoire (l’histoire a-t-elle un sens ?) ; Esthétique, introduction, chapitres 1 et 2 (sur l’art et sa signification)
    • Karl MARX et F. ENGELS, L’Idéologie allemande (une pensée matérialiste de l’histoire)
    • Friedrich NIETZSCHE, Le gai savoir, livre 3 ; La Généalogie de la morale, 2e dissertation (critique de la morale et de la religion)
    • Jean-Paul SARTRE, L’existentialisme est un humanisme (la liberté, l’engagement)
    • ZHUANGZI, Le rêve du papillon – œuvres de Tchouang-Tseu
  4. Philosophie et cinéma :
    • Essais de Hugo Clémot, Ollivier Pourriol (Ciné-Philo), ou Thibaut de Saint-Maurice (La philosophie en séries)
  5. Épistémologie :
    • Alan CHALMERS, Qu’est-ce que la science ? (Un ouvrage d’initiation à l’épistémologie : qu’est-ce qui est scientifique ? Pourquoi fait-on confiance à la science ?)
    • Ruwen OGIEN, L’influence des croissants chauds sur la bonté humaine (la “philosophie morale expérimentale” et ses “expériences de pensée”)
  6. Physique contemporaine :
    • Étienne KLEIN (petits livres faciles d’accès sur les questions que pose la physique contemporaine sur l’espace, sur le temps…)

Ces suggestions devraient fournir une base riche et variée pour explorer différentes dimensions de la pensée philosophique et humaine.



Des suggestions de chaînes de philosophie en ligne

Cliquer pour écouter/ voir les émissions.

Arte Philosophie

Vous pouvez également explorer d’autres domaines, scientifiques ou artistiques, en fonction de vos centres d’intérêt, ce qui vous permettra d’appuyer votre réflexion sur des exemples concrets.

Quelques idées de films en lien avec les notions du programme

  • La nature et la civilisation : Miyazaki, Princesse Mononoke ; François Truffaut, L’enfant sauvage (nature et culture, le langage…) Chaplin, Les temps modernes (société, travail et technique)…
  • L’art : Jane Campion, Bright star (poésie), La leçon de piano (musique) ; Julie Taymor, Frida,  (peinture)…
  • La conscience, l’inconscient, le temps : Hitchcock, Psycho ; Vertigo ; Pas de printemps pour Marnie ; Christopher Nolan, Inception (la conscience), Interstellar (le temps)…
  • La philosophie morale et politique : Fritz Lang, M le Maudit ; Steven Spielberg, Minority report ; Sean Penn, Into the wild ; Andrew Niccol, Bienvenue à Gattaca
  • La croyance et la connaissance : Alejandro Amenábar, Agora  ; les Wachowsky, Matrix ; Jean-Jacques Annaud, Le nom de la rose ; Peter Weir, The Truman Show…